Jour 23

Il est encore difficile de mesurer l’effet des TI et médias sociaux sur la productivité des employés. Ce qu’on sait: les réseaux sociaux surchargent psychologiquement les travailleurs (enfin, tout le monde). Par ailleurs, de plus en plus d’employeurs sont appelés à modérer l’utilisation des médias sociaux en lien avec l’entreprise, car il existe un risque pour la réputation.

Vous vous demandez si vous devez imposer une politique restreignant l’accès aux médias sociaux dans votre entreprise? Pas facile comme question n’est-ce pas? Afin de vous guider dans vos choix, voici les 6 commandements des médias sociaux en entreprise.

1. Personnel vs professionnel – L’information reste en ligne pour toujours!

Une publication peut faire le tour du monde très rapidement… Les employés doivent prendre en compte la réputation de l’entreprise et être sensibilisés au fait que leur profil peut être associé à celui de l’entreprise.

2. “Tag”, mais demande avant – Les gens ont droit à une vie privée!

Les employés devraient obtenir la permission de leurs collègues, clients et partenaires d’affaires avant de publier noms et photos en ligne. Cela vous évitera beaucoup de faux pas…

3. Les heures de travail, c’est pour travailler – Difficile à bannir, mais possible à limiter!

En plus des enjeux de productivité et de confidentialité de l’information, les médias sociaux devraient être limités au travail, soit par l’utilisation de logiciels et/ou de politique interne.

4. Propriété intellectuelle et droit d’auteur – Pas de plagiat, comme à l’école!

Si vous utilisez des images ou encore du contenu fait par quelqu’un d’autre, vous devez citer vos sources. Simple comme copier-coller!

5. Avis de non-responsabilité- Attention à la teneur des propos!

Lorsqu’un employé fait mention de votre entreprise sur son profil personnel ou qu’il indique qu’il occupe un poste au sein de votre entreprise, il doit aussi ajouter que ses opinions et commentaires ne reflètent pas ceux de l’entreprise.

6. Remettre une politique écrite – Politique claire, simple et concise!

Si vous voulez éviter de mauvaises surprises, fournissez une politique écrite à tous les employés et des mises à jour, au besoin. Une formation de base expliquant ce qui est acceptable ou non, dans le cadre de votre entreprise, est aussi une bonne option.

Scroll to Top